AVC Accident Vasculaire Cérébral

AVC en quelques chiffres

En France, les accidents vasculaires cérébraux représentent :

  • la troisième cause de mortalité après les cardiopathies et les cancers,
  • la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte.

80% des AVC sont d’origine ischémique (le sang n’arrive plus dans une zone du cerveau), 15% des AVC sont hémorragiques (saignements) et 5% des AVC sont des hémorragies méningées.
La mortalité des patients ayant subi un AVC est d’environ 50%. La mortalité diminue de 30% avec un diagnostic précoce et une prise en charge rapide.

On déplore 150 000 nouveaux cas d’AVC par an.

La clinique Marienia prend en charge la rééducation et la réadaptation fonctionnelle des patients ayant présenté un AVC quelques soient les symptômes (hémiplégie, trouble du langage, troubles neuro-psychologiques…) .

Le rôle du service de rééducation est de :

  • contrôler, autant que possible, les facteurs de risque à l’origine de l’AVC.
  • améliorer les déficiences et de diminuer le handicap en accompagnant et guidant la récupération spontanée.
  • préparer la réadaptation du patient à son environnement de vie.

Parcours patient

En Neurologie : évaluation du patient dans les jours qui suivent l’AVC

  • Lors de son hospitalisation dans le service de neurologie, le patient bénéficie d’une évaluation par un médecin du CRRF Marienia. Il propose, en lien avec les neurologues, une prise en charge adaptée aux déficiences constatées.
  • Un médecin du CRRF Marienia est présent dans l’unité neuro-vasculaire du Centre Hospitalier de Bayonne, le Mardi après-midi.


A l’arrivée à Marienia

  • Le jour de son arrivée, le patient est examiné par le médecin spécialisé en Médecine Physique et Réadaptation du service, puis par l’infirmière et le kinésithérapeute.
  • Les aides techniques, éventuellement nécessaires, sont mises en place par l’équipe de soin et le service d’ergothérapie.

La prise en charge à Marienia

  • Le patient bénéficie de soins infirmiers pour l’aider dans les activités de la vie quotidienne (soins, toilette, habillage, médicaments…) dans le respect des recommandations de prise en charge de l’hémiplégie.
  • Le programme de rééducation, établi par le médecin, nécessitera peut-être l’intervention de différents professionnels formés :  kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophoniste et neuropsychologue si nécessaire.
  • La coordination des soins est assurée par une visite hebdomadaire multidisciplinaire et des réunions de synthèse régulières qui permettent d’adapter le projet thérapeutique personnalisé du patient.
  • Le retour dans l’environnement de vie (domicile, travail, conduite automobile, sport…) est préparé par l’ensemble de l’équipe avec l’intervention particulière de l’assistante sociale et du service d’ergothérapie. Des permissions thérapeutiques peuvent être organisées ainsi qu’une visite du domicile en vue d’un aménagement spécifique . Des aides techniques peuvent être essayées à Marienia avant acquisition. Le service social peut aider les familles à organiser la mise en place d’aide à la personne.
  • Une psychologue peut accompagner le patient et sa famille durant le séjour.

Les spécificités de Marienia

L'accident vasculaire cérébral après Marienia