Appareillage

Pourquoi l'appareillage

Il existe plus de 90 000 patients amputés en France.

On considère que, chaque année, 8300 nouveaux cas nécessitent une amputation :

  • suite à un traumatisme (accident de la voie publique, accident de travail…),
  • suite à des maladies chroniques (artériopathies des membres inférieurs…).

 

Le Centre de Rééducation Marienia réalise l’appareillage :

  • pour les membres inférieurs (cuisse et jambe) : tout type de prothèse,
  • pour les membres supérieurs : prothèse mécanique.
    Des prothèses myoélectriques de bras peuvent être réalisées en collaboration avec le centre de rééducation de la Tour de Gassies (centre de référence régional en appareillage).

Parcours du patient

Avant la prise en charge - l’évaluation cardio-vasculaire

Lors de son hospitalisation en chirurgie ou lors de son arrivée au centre, le patient bénéficie d’une évaluation de ses capacités physiques et en particulier cardiaques par le biais d’une échographie cardiaque de stress. Cet examen nous renseigne sur la tolérance à l’effort du patient.

La marche prothétique est très consommatrice en énergie ; un réentrainement à l'effort sera souvent nécessaire.

La prise en charge à Marienia

Dés son arrivée au centre :

  • Le patient est examiné par le médecin spécialisé en Médecine Physique et Réadaptation du service, puis par l’IDE, ainsi que par le kinésithérapeute,
  • Les soins, pansements et suivi de cicatrisation sont assurés par l’équipe de soins,
  • Après la réalisation d’un bilan d’entrée, le kinésithérapeute va débuter la prise en charge,
  • Si l’état de santé le permet, une prise en charge en activités physiques adaptées sera réalisée.

La prothèse de travail

Cette première prothèse, réalisée au centre, permet de débuter la rééducation de la marche en attendant la cicatrisation des plaies opératoires.

La prothèse provisoire

Dès que l’état du membre le permet, une prothèse provisoire est réalisée par l’équipe du CRRF en collaboration avec les orthoprothésistes de ville.
Elle comporte les éléments qui constitueront la prothèse définitive.
Ces éléments (pied prothétique, genou prothétique) peuvent aller du simple (pied classique classe I, genou verrouillé ou à frein) au plus sophistiqué (pied à restitution d’énergie, C leg-prothèse assistée par électronique et informatique).

Lorsque le patient est autonome avec l’utilisation de son appareillage, le retour à domicile est organisé.

Des aides peuvent être mises en place si besoin après une évaluation multidisciplinaire en relation avec les services sociaux compétents.

La prothèse définitive

Le patient est revu en consultation de suivi au centre en lien avec le médecin traitant.

Dès que l’état est stabilisé (ce qui peut quelquefois prendre plusieurs mois) une prothèse définitive sera réalisée par un appareilleur sur prescription du médecin spécialisé en Médecine Physique et Réadaptation du centre.

L’équipe de Marienia se tient à la disposition des patients, de leur appareilleur, de leur kinésithérapeute et de leur médecin traitant par la suite pour tout type de réévaluation clinique et fonctionnelle.

Appareillage